Les abus du proofreading: un mal inutile

Autor: Eduardo
Fecha: 15 de mars de 2021
Categorias: Entrada

Les projets de traduction ont-ils réellement besoin d’être révisés un nombre incalculable de fois, par une multitude de proofreaders ?

La réponse est évidente : NON… Nous vous expliquons pourquoi.

La première étape consiste à confier le projet à un bon traducteur (cf. notre article, « La qualité a toujours un prix », en date du 21 juillet 2017) qui non seulement se sentira confiant au moment de s’atteler à la tâche, mais qui réalisera également une révision avant de livrer le projet, voire partagera son point de vue avec un collègue de manière constructive, afin de lui donner cette dernière touche de perfection.

Telle est notre vision et la raison pour laquelle nos traducteurs livrent toujours des projets doublement révisés.

Le projet de révision doit avoir une assise consistant en une collaboration saine, professionnelle, fluide et constructive entre le traducteur et le réviseur. Pour cette raison, nous préférons, si nos clients ont des doutes, qu’un collègue appartenant également à Sol Marzellier Traductores TM, qui travaille la même combinaison linguistique que le traducteur, soit la personne chargée de collaborer avec ce dernier aux effets de donner cette dernière touche.

Nous sommes nombreux, au long de notre vie et de note profession, à avoir dû faire face à des réviseurs externes. « Faire face »” car, ce qui devrait consister en une collaboration pacifique devient, dans la plupart des cas, un véritable cauchemar, voir une joute linguistique.

De manière générale, le réviseur externe doit justifier son travail et son salaire, Nous arrivons donc à des situations absurdes que nous connaissons tous : substitution de mots par des synonymes, phrases remaniées pour des raisons purement stylistiques, réviseurs qui s’obstinent à avoir raison alors qu’ils ne l’ont pas (bien que l’usage de tel verbe, tel mot, ait été justifié grâce à des dictionnaires de renom), ou qui s’entêtent car le client, œuvrant de mauvaise foi, refuse de payer la traduction, voire qui commettent des erreurs et finissent par insulter le traducteur… « ce traducteur n’est manifestement pas natif… la traduction ne sert à rien… le texte doit être retraduit et une longue liste d’etc. ».

Et le client ?

De manière générale également, les clients ont l’habitude d’être sceptiques, même si les preuves sont en leur possession, et défendront leurs réviseurs avec bec et ongles, sans se rendre compte qu’ils se nuisent à eux-mêmes, ainsi qu’au traducteur.

Et nous arrivons ainsi à des situations inextricables, où le document d’origine ressemble à un arc-en-ciel, où le contexte n’a plus aucun sens et la relation est devenue insupportable pour tous… nous y perdons tous, aussi bien en matière de temps et de santé qu’économiquement.

Les révisions doivent, de même, s’effectuer dans certains délais : Nous considérons qu’une sollicitude de révision ou une révision réalisée par un proofreader externe, envoyée à titre de plainte, deux mois après la livraison de la traduction est, en tout cas, inacceptable.

La révision en tant que telle ne peut pas exister si elle ne provient pas d’une volonté solide de vouloir collaborer de manière constructive, tout abus commis en la matière devient un mal totalement inutile qui nuit au client, à son image, au traducteur et aussi au réviseur.

Sol, CEO de Sol Marzellier Traductores TM.

Acerca del autor

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Cras aliquet pretium volutpat. Quisque quis diam tincidunt, rutrum ante a, volutpat odio. Vivamus tempus nisl sed aliquet dignissim.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sello RGPD clickDatos
Award 2019
Award 2018
Facebook instagram LinkedIN
Copyright2022 Sol Marzellier Traductores TM. Tous droits réservés. Toute reproduction de ce site, qu’elle soit totale ou partielle, est interdite.
Notre site Web utilise des cookies.

Nous utilisons des cookies propres et de tiers afin d’analyser votre interaction avec notre site Web, et ainsi améliorer nos services et votre expérience en matière de navigation. Vous pouvez obtenir plus d’informations et configurer vos préférences CI-APRÈS.