SOL MARZELLIER TRADUCTORES traduit le discours d’abdication du Roi Juan Carlos I

Autor: Eduardo
Fecha: 15 de mars de 2021
Categorias: Sin categoría

« Je me rapproche de vous tous, ce matin, grâce à ce communiqué, afin de vous annoncer, non sans une émotion étrange, une décision importante et les raisons qui m’ont poussé à la prendre.

Lors de ma proclamation en tant que Roi, il y a maintenant près de quarante ans, j’ai assumé le ferme engagement d’être au service des intérêts généraux de l’Espagne, avec le désir de voir les citoyens devenir les protagonistes de leur propre destinée et notre Nation, une démocratie moderne, pleinement intégrée à l’Europe.

Je pris donc avec enthousiasme la résolution d’être à la tête de la tâche nationale qui permit aux citoyens d’élire leurs représentants légitimes et de mener à bien cette grande et positive transformation de l’Espagne, dont nous avions tous tellement besoin.

Aujourd’hui, lorsque je regarde en arrière, je me sens fier de vous, donc heureux.

Fier, car nous avons réussi beaucoup de bonnes choses tous ensemble ces dernières années.

Et heureux, car vous m’avez appuyé afin de faire de mon règne, initié en pleine jeunesse et à une époque peuplée d’incertitudes et de difficultés, une longue période de paix, de liberté, de stabilité et de progrès.

Fidèle au désir de mon père, le Comte de Barcelone, de qui j’ai hérité le légat historique de la monarchie espagnole, j’ai souhaité être le Roi de tous les espagnols. Je me suis senti identifié et engagé eu égard à vos aspirations, je me suis réjoui de vos succès et j’ai souffert lorsque la douleur ou la frustration vous ont paralysé.

La longue et profonde crise économique que nous subissons a laissé de graves cicatrices au sein du tissu social, mais nous montre également la voie vers un chemin chargé d’espoir à l’avenir.

Ces années difficiles nous ont permis de faire un bilan autocritique de nos erreurs et de nos limites en tant que société.

Et, en contrepoids, elles ont également ravivé une conscience fière, de ce que nous avons su et savons faire, de ce que nous avons été et sommes : une grande nation.

Tout ceci a éveillé en nous un élan de renouveau, de dépassement, de correction de nos erreurs et d’ouverture d’une voie vers un avenir résolument meilleur.

Aujourd’hui, une génération plus jeune, pourvue de nouvelles énergies, décidée à entreprendre avec détermination les transformations et les réformes dont la conjoncture actuelle a besoin, ainsi que d’affronter les défis de demain, avec une intensité et un dévouement renouvelé, mérite d’être en première ligne.

Cet avenir sera forgé par une nouvelle génération qui réclame, de manière légitime, le rôle protagoniste, le même qui correspondit à la génération dont je fais partie, lors d’une conjoncture cruciale de notre histoire.

Ma seule ambition a été et demeurera toujours de contribuer au bien-être et au progrès, en toute liberté, de tous les espagnols.

Je souhaite le meilleur pour l’Espagne, à qui j’ai dévoué toute ma vie et au service de laquelle j’ai mis toutes mes compétences, mon enthousiasme et mon travail.

Mon fils Felipe, héritier de la Couronne, incarne la stabilité, qui est le signe distinctif de l’institution monarchique.

Lorsque j’ai eu 76 ans le mois de janvier dernier, j’ai considéré que le moment était arrivé de préparer la relève en quelques mois afin de laisser place à celui qui se trouve dans les meilleures des conditions en vue de garantir cette stabilité.

Le Prince des Asturies possède la maturité, la préparation et le sens de la responsabilité nécessaires à devenir le Chef de l’État en toute garantie et d’ouvrir une nouvelle étape d’espoir où l’expérience acquise s’alliera à l’élan d’une nouvelle génération. Il comptera à cette fin, j’en suis certain, sur l’appui inconditionnel de la Princesse Letizia.

En conséquence, guidé par la certitude de prêter le meilleur des services aux espagnols et une fois récupéré, tant physiquement qu’eu égard à mon activité institutionnelle, j’ai décidé de mettre fin à mon règne et d’abdiquer la Couronne d’Espagne, de manière à ce que le Gouvernement et le Parlement du Royaume d’Espagne rendent la succession effective conformément aux dispositions constitutionnelles.

Je viens ainsi de le communiquer officiellement ce matin au Président du Gouvernement.

Je souhaite exprimer ma gratitude envers le peuple espagnol, à toutes les personnes qui ont incarné les pouvoirs et les institutions de l’État au long de mon règne, et à tous ceux qui m’ont aidé à exercer mes fonctions avec générosité et loyauté.

Et ma gratitude à la Reine, dont la collaboration et le soutien généreux ne m’ont jamais fait défaut.

Je chéris et chérirai toujours l’Espagne au plus profond de mon cœur ».

Sol, CEO de Sol Marzellier Traductores TM.

Acerca del autor

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Cras aliquet pretium volutpat. Quisque quis diam tincidunt, rutrum ante a, volutpat odio. Vivamus tempus nisl sed aliquet dignissim.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sello RGPD clickDatos
Award 2019
Award 2018
Facebook instagram LinkedIN
Copyright2022 Sol Marzellier Traductores TM. Tous droits réservés. Toute reproduction de ce site, qu’elle soit totale ou partielle, est interdite.
Notre site Web utilise des cookies.

Nous utilisons des cookies propres et de tiers afin d’analyser votre interaction avec notre site Web, et ainsi améliorer nos services et votre expérience en matière de navigation. Vous pouvez obtenir plus d’informations et configurer vos préférences CI-APRÈS.